UN TEMPS POUR TOUS

Attention, après les racailles des banlieues,voici...

Attention, après "les racailles" des banlieues,voici peut-être celles des (ex) foyers SONACOTRA!

Par Rachid BENOMAR- Vendredi 26 aout 2011



Les "chibanis" sont ces hommes usés qui étaient oubliés, mais plus maintenant!!

La CRAM (Caisse Régionale d'Assurance Maladie), la MSA (Mutualité sociale Agricole), la CAF ( Caisse d'Allocation Familiale) et la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse ) traquent ces « fraudeurs » du 3eme âge...

Cette population de vulnérables vieillards , ne sait ni lire, ni écrire le français, et rencontre d'importantes difficultés à remplir les papiers.

Ces hommes qu'on appelé « Main d'œuvre étrangère » quand ils avaient encore la jeunesse et la force de travailler très dur pour la reconstruction de la France, sont accusés aujourd'hui de frauder!

Ces hommes qui n'avaient pour outil essentiel que leur corps, sont majoritairement aujourd'hui invalides (handicap moteur, mutilés, insuffisance respiratoire , dépression voire décompensation...)

Mais qu'ont ils fait au juste?

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est une allocation unique, créée en remplacement des différentes prestations qui composaient le minimum vieillesse jusqu'au 31 décembre 2005.

L'ASPA constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé, sous condition de ressources, aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d'un revenu d'existence à l'âge de la retraite.Le demandeur doit résider régulièrement en France, c'est à dire qu'il doit :

  • avoir son domicile principal ou son lieu de séjour principal en France,

  • ou séjourner plus de 6 mois en France au cours de l'année civile de versement de l'allocation.

Or, encore une fois, ces retraités isolés « vivent » entre ici et le pays d'origine, tout en méconnaissant leurs droits ce qui amène des redressements , (tenez-vous bien!) :

De 1000 jusqu'à 22 000 euros pour certaines personnes.

Rappelons au passage que la majorité de ces personnes âgées perçoit une retraite ne dépassant pas 700€. Cette somme est évidemment destinée à faire vivre le bénéficiaire ainsi que sa famille, vivant dans le pays d'origine.

Face aux contrôles de la CNAV, de la MSA de la CAF et de la CPAM, la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Égalité), déclare ces contrôles illégaux : le caractère discriminatoire fondé sur la nationalité est prohibé par la Convention Européenne des Droits de l'Homme (CEDH, la convention 118 de l'OIT (Organisation Internationale du Travail) et la directive 2003/109/CE du 25 novembre 2003.


Quelques questions concernant l'ex-foyer SONACOTRA de Grasse, transformé aujourd'hui en résidence sociale:

A quand, une aide à domicile pour les vieux migrants vivant dans les foyers ou résidence sociale?

A quand, une navette entre la Résidence St Exupéry de Grasse et le Centre Ville?

Rappelons que ces hommes âgés sont nombreux à être limités physiquement , ils doivent donc monter à pied, plus de 300 mètres en côte pour trouver l'épicerie ou la boulangerie, la plus proche! La marche est certes recommandée pour tous les âges, mais pas l'escalade! 

            

Pour finir, un bref rappel objectif et non émotif:

  • Ces populations immigrées vieillissent dans l'exil et l'isolement le plus total!

  • Ces hommes sont dans un véritable « no man's land » social et culturel.


Un Temps Pour Tous est signataire de la pétition pour l'annulation des procédures de redressement

LIEN POUR SIGNER LA PÉTITION

http://www.mesopinions.com/Pour-l-annulation-des-proc%C3%A9dures-de-redressement-CRAM-MSA-CAF-des-Chibanis-du-Foyer-Adoma--petition-petitions-00c4a7bdc3c4b5171e6c5363894d8e8e.html




26/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres